Les styles architecturaux de la Ville Rose

Aujourd’hui nous nous attaquons à un sujet sérieux (oui oui, on ne plaisante pas avec ce qui caractérise Toulouse ^^) : nous allons parler architecture ! C’est toujours intéressant de découvrir ce qui fait l’authenticité d’une ville. Ici, c’est la fameuse brique rouge, qui conférera le surnom de « Ville rose » à Toulouse. Son architecture, construite avec des matériaux typiquement régionaux, lui provient de différents courants historiques. Voici son histoire :

Haussmanisme

rue de metz toulouse
Source : wikipedia

Adapté avec les matériaux de la région, l’haussmanisme toulousain se veut unique ! « Mais qu’est-ce que le style haussmannien ? » allez-vous me dire. Et bien chez celui-ci, la façade est l’élément phare. Les immeubles doivent respecter une même hauteur ainsi que de mêmes lignes pour ne former qu’un seul ensemble. A Toulouse, briques jaunes et briques rouges se mélangent harmonieusement. Ce style si particulier se retrouve sur les allées de François Verdier ou sur la rue de Metz.

L’éclectisme

Style architectural du bâtiment Galerie Lafayette à Toulouse
Source : structurae

Issu de la IIIe République, ce courant se distingue par une architecture assez chargée. Cette tendance architecturale est empruntée à différentes époques de l’histoire de l’art. Les architectes éclectiques ont réemployé et mélangé des styles boudés du répertoire de l’architecture dite « classique ». C’est ainsi que le style éclectisme est à contre-sens du style néoclassique. Si vous souhaitez un exemple significatif, cette architecture, assez imposante, se retrouve sur le bâtiment des Galeries Lafayette au centre-ville toulousain (excellent endroit pour faire du shopping, soi-disant passant).

Le néo-classique

Le dôme la grave de Toulouse
Source : bbq2015

Successeur du style baroque et rococo, l’architecture néo-classique utilise des éléments principalement gréco-romains. Les formes antiques sont donc remises au goût du jour ! Il est assez facile de reconnaître ce style architectural si particulier. La Ville rose regorge d’édifices ayant cette touche architecturale : Dôme de la Grave, école des Beaux-Arts, Halle aux Grains, etc. Ce style est incontestablement l’un des courants architecturaux le plus répandu à Toulouse.

Le néo-gothique

Le style architectural du musée des Augustins à Toulouse
Source : photorendu

A Toulouse, les nostalgiques de l’époque gothique et médiévale seront servis ! Largement représenté, les monuments empruntant ce style sont également facilement reconnaissables : arcs boutant, ouvertures vitrées, découpes franches, etc. En effet, en contraste aux styles classiques de l’époque, ce style architectural fait revivre les formes médiévales d’antan. Par exemple, à Toulouse, on peut admirer le Musée des Augustins ou encore l’église de Gesù.

Ces différents styles construisent l’unicité de Toulouse. Berceau de grandes choses, la Ville rose est un trésor pour les amateurs d’architecture ou d’histoire. Dans cette ville, vous plongerez facilement dans l’ère du temps ! Par ailleurs, les 5 plus beaux villages de France sont dans cette région. Preuve que Toulouse à a de quoi séduire 🙂

Publicités